TrAdS & PaRoLeS 2 gReeN DaY

01 octobre 2005

WeLcOmE!!!

green_day11Donc, BIENVENUE sur ce blog, entièrement consacré aux paroles et traductions de GREEN DAY...

Me£i et moi (Miss Green Day ou MGD)^^, on revient, et on va tout péter!!!

Voilà, bonne visite!

ps:notre autre blog: ==} ici! {==

Posté par greendaypriority à 22:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]


02 octobre 2005

Avant tout!

green_day10Déjà bonne visite sur ce blog...^^

Ensuite, un petit point qui va paraître trop sérieux, mais c'est assez important pour nous...

Nous faisons nous-même toutes les traductions de ce blog, alors merci de respecter le boulot qui a été fait, et de ne pas le voler! :p

ps:Si vous le voulez, vous pouvez mettre un comm pour nous le demander et mettre un lien vers notre blog... MERCI! :p Et encore bonne visite!

Posté par greendaypriority à 13:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 octobre 2005

American Idiot

"American Idiot":

Je veux pas être un de ces idiots américains
Je veux pas d'une nation sous la nouvelle manie
Pouvez-vous entendre le son de l'hystérie?
Le suprême esprit qui emmerde l'Amérique

Bienvenue dans une nouvelle sorte de tenstion
Basée sur l'aliénation
Où tout n'est pas sensé être au point
La télé rêve de demain
Nous ne sommes pas ceux qui sont sensés suivre
Et c'est assez pour justifier

Peut-être que je suis la fiotte de l'Amérique
Je ne suis pas une partie d'un programme d'un plouc
Maintenant tout le monde fait de la propagande
Et chante le long de l'âge de la paranoïa

Je veux pas être un American Idiot
Une nation contrôllée par les médias
L'âge de l'information par l'hystérie
Appelant à l'aide l'Idiote Amérique Ô

Posté par greendaypriority à 20:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Jesus Of Suberbia

"Jesus Of Suberbia:"

        I) Jésus des Banlieues:

Je suis le fils de la rage & de l'amour
Le Jésus des banlieues
Venant de la bible du "rien de l'au-delà"
Suivant un régime régulier de Soda Pop et de Ritalin
Personne n'est jamais mort de mes péchés en enfer
A tel point que je puisse dire
Du moi à ceux que j'ai toujours eu avec moi
Mais il n'y a rien qui cloche chez moi
C'est comme ça que je suis sensé être
Dans le pays immaginaire
Qui ne croit pas en moi
Je prends ma dose de télé, posée sur mon crucifix
La salon dans mon utérus privé
Pendant que ceux de maman et Brad ne sont pas là
Tomber amoureux et tomber dans la divinité
Boire, fumer des clopes et prendre de la marijuana
Me préserver taré et faire la cocaïne de quelqu'un d'autre

         II) Ville du Damné:

Au centre de la Terre
Dans le parking du 7-11 où l'on m'a éduqué
La devise était juste un mensonge
Elle dit: "Ta maison est là où ton coeur est"
Mais quelle honte!
Parce que le coeur de chacun ne bat pas de la même façon
Nos coeurs battent les temps
La ville du mort
A la fin d'un autre chemin perdu
Des signes trompeurs de nulle part-la ville du damné
Des enfants perdus avec des visages sales de nos jours
Personne ne semble d'en soucier
Je lis les graffitis dans l'éventaire des toilettes
Comme les écritures saintes dans un centre commercial
Et alors tout ça semblait se confesser
Ca disait pas grand' chose
Mais ça confirmait seulement celà:
La centre de la Terre est la fin du monde
Et je pourrais vraiment moins m'en préoccuper

          III) Je m'en fous:

Je m'en fous si toi aussi
Je m'en fous si tu t'en fous
Tout le monde est tellement plein de merde
Mis au monde et élevé par des hypocrites
Des coeurs recyclés mais jamais sauvés
Depuis le berceau jusqu'au cimetière
Nous somme les gosses de la guerre et de la paix
Depuis Anaheim jusqu'au Moyen-Orient
Nous sommes les histoires et les disciples du Jésus des Banlieues
Le pays immaginaire et qui ne croit pas en moi
Et je m'en fous!

           IV) Tendrement aimé:

Tendrement aimé, tu entends?
Je ne me souviens pas d'un seul mot que tu aies dit
   Sommes-nous déments?
   Ou suis-je dérangé?
La différence qu'il y a entre taré et anxieux
Oh thérapie! Peux-tu s'il te plaît combler ce manque?
   Suis-je attardé?
   Ou suis-je juste trop heureux?
Personne n'est parfait  et je reste accusé
Dans l'attente d'un meilleur mot et c'est ma meilleure excuse

           V) Les histoires d'un autre foyer brisé:

Vivre et ne pas respirer
C'est mourir dans la tragédie
Courir, fuir pour trouver quelque chose en quoi croire
Et je m'éloigne de cet ouragan de putains de mensonges
J'ai perdu ma foi de ça, de cette ville qui n'existe pas
Alors je cours, je fuis
De la lumière des masochistes
Et je m'éloigne de cet ouragan de putains de mensonges
Et je longeais cette ligne 1 million et 1 putainds de fois
Mais pas ce coup-ci
Je ne ressens aucune honte, je ne m'excuserai pas
Quand il n'y a nulle part où tu puisses aller
Fuyant de la douleur quand tu as été pris pour victime
Les histoires d'un autre foyer brisé


Posté par greendaypriority à 21:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

08 octobre 2005

Holiday

Holiday:

Ecoutez le bruit de la pluie qui tombe
Descendant comme une flamme d'Armageddon
La honte de ceux qui meurent dans l'anonymat
Ecoutez les chiens gueulant hors de portée
A un hymne appelé "Foi & Souffrance"
Et saignez, la compagnie a perdu la guerre aujourd'hui
Je prie de rêver et de m'éloigner de ces mensonges creux
C'est la naissance du reste de nos vies
En vacances
Ecoutez le broyage de tambours dehors
Un autre protestataire a traversé la ligne
Pour trouver l'argent qui est de l'autre côté
Puis-je obtenior un autre "amen"?
Il y a un drapeau autour du point d'un homme
Un bâillon, un sac plastique sur un monument
Refrain
Le représentant de la Californie a maintenant la parole
Donnez le salut ("Zieg Heil") au président Gasman
Les bombes là-bas sont votre punition
Pulvérisez les Tours Eiffel
Qui critique votre gouvernement?
PAN PAN, le verre va être brisé
Tue toutes les fiottes qui ne sont pas d'accord
Les épreuves par le feu reposant sur le feu
C'est pas un moyen qui signifie quelque chose pour moi
Juste parce que-juste parce que nous sommes des hors-la-loi

Posté par greendaypriority à 17:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Basketcase

Cinglé:

As-tu le temps de m'écouter gémir?
A propos de tout et de rien tout ça à la fois
Je suis un de ces mélodramatiques imbéciles
Complexé jusqu'à l'os, pas de doute à ce sujet
Desfois je me donne-moi même envie de vomir
Desfois ma mémiore me joue des tours
Tout cela continue à être étrange
Je pense que je vais craquer
Suis-je juste paranoïde? Ou suis-je lapidé?
Je suis allé chez un psy pour analyser mes rêves
Elle me disait que c'était un manque de sexe qui me détruisait
Je suis allé voir un travelo qui m'a dit que ma vie était une corvée
Alors j'ai arrêter de pleurnicher, parce que ça le déprimait
Prenant le contrôle, alors je m'accroche au mieux

Posté par greendaypriority à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]